1/13

samedi 3 octobre

visite du Musée de l'Homme

Screen Shot 2020-09-26 at 20.07.38.png
Screen Shot 2020-09-27 at 15.32.50.png

Le questionnaire d'Anne : racisme et anti-racisme

 

1-

C'est quoi le racisme ? C'est quoi l'anti-racisme ?

Est-ce que vous avez des préjugés ?

Est-ce que le racisme fait mal ?

C’est quoi pour vous la race et est-ce que cela compte ?

Croyez-vous que les USA sont un pays moins ou plus raciste que la France et pourquoi ?

2-

Est-ce que vous êtes engagé.e également dans d’autres causes et lesquelles ?

Et quel est le rapport de ces causes entre elles ?

Pourquoi l’antiracisme a t-il été, selon vous, un mouvement international ce printemps ?

 

3-

Quelles sont les promesses non tenues de la France ? de la vie ?

Dans quelle mesure avez-vous eu le sentiment que le contrat social, tant vanté, et fondé sur l’égalité des chances, se rompait et qu’il n’était plus possible d’y croire ? Pouvez-vous identifier ce moment rétrospectivement ? L’avez-vous alors perçu comme tel ? Et qu’est-ce que cela a déclenché ? L’envie de s’engager ?

 

4-

Quelle figure passée ou contemporaine vous inspire le plus ? Comment avez-vous été amené.e à la rencontrer  - y compris virtuellement par des livres, des films… - et comment a-t-elle été mise au compte de votre propre engagement antiraciste ?

 

5-

Quelles formes d’engagement vous semblent les plus efficaces ? Celles traditionnelles du parti politique, ou de l’association, ou bien, depuis Act Up, des performances éphémères et spectaculaires, comme la gay pride ou encore les mobilisations avec signatures gestuelles (genou à terre, poing levé) qui relèvent de formes esthétiques ?

 

6-

Comment envisagez-vous l’art dans votre engagement ?

La création et les formes artistiques, qu’elles soient musicales, théâtrales, plastiques, littéraires, comme le RAP, le film Les Misérables, ou la grande fresque de Stains sur les violences policières avec Georges Floyd et Adama Traoré, sont-elles des formes de résistance au racisme ? Aident-elles à lutter contre le racisme ? Pratiquez-vous des formes d’art ? Qu’attendez-vous de l’art ?

Screen Shot 2020-10-07 at 23.32.43.png

QUESTIONS A POSER AUX ADULTES DE LA FAMILLE

Selon toi, c'est quoi le racisme ?

Est-ce que tu as déjà été victime de racisme ? Peux-tu raconter comment ?

A ton avis, y a-t-il une partie de la population, en France, qui fait moins d'effort que les autres pour s'intégrer ?

Que dirais-tu si j'épousais quelqu'un de différent ?

Selon toi, est-ce que la France est un pays raciste ?

Est-ce que tu connais des gens racistes ?

Est-ce que tu irais à une manifestation contre le racisme ?

Si tu veux ajouter quelque chose, n'hésite pas : on a peut-être oublié des questions pertinentes !

TRANSCRIRE LES REPONSES PAR ECRIT

ATTENTION A NE PAS BRUTALISER LES REPONDANTS !

ON PEUT S'Y REPRENDRE  PLUSIEURS FOIS POUR OBTENIR DES REPONSES !

LES ENVOYER PAR MAIL AVANT LA FIN DE LA PREMIERE SEMAINE DES VACANCES DE TOUSSAINT

A la recherche de héros ?

Vidéo recommandée par Vidushan, élève de TLG5 très intéressé par le projet !

Merci à lui !

Séance discord du 27 novembre :

analyse des réponses des parents

(avec Anne et Peggy)

 

 

Anne remarque les grands-parents sont plus tolérants, moins conservateurs que les parents : la vie a passé, on est peut-être plus souple avec l’âge…

 

Mustapha remarque que les parents ne veulent pas emprisonner leurs enfants dans le cadre de l’héritage culturel mais espèrent cependant qu’ils sauront demeurer fidèles à leurs traditions. Les parents ont admis l’idée que les règles imposées « là-bas » (dans le pays d’où ils viennent) ne doivent pas nécessairement l’être « ici » (en France).

 

Franck remarque que si les parents reconnaissent volontiers qu’ils ont des préjugés, ils peinent à les surmonter, notamment sur la question du mariage, et sans doute par peur de ne pas parvenir à s’entendre avec un représentant d’une autre culture.

 

Nasrallah fait l’hypothèse (à vérifier lors des prochaines interviewes) que les jeunes sont plus ouverts que les vieux.

 

Anaïs se réjouit de voir que de nombreux parents seraient prêts à participer à des manifestations contre le racisme.

 

N’gnouma remarque que tous les parents s’accordent pour définir le racisme comme rejet de l’autre et que leurs réponses attestent que le racisme est présent en France, notamment dans le monde du travail.

 

Anne remarque combien la question du mariage est un « nœud » qui constitue l’épreuve suprême pour passer au-dessus du racisme pur et dur, qui relève d’un réflexe de survie et de continuité culturelles et de sauvegarde des valeurs familiales dans le refus de transiger avec d’autres valeurs. Les enfants échappent aux parents en grandissant et le mariage renforce cet éloignement : c’est la crainte de tous les parents car la mariage est une perte de pouvoir sur les enfants ! Mais il y a des parents qui n’ont pas peur de cela… On change beaucoup entre vingt et cinquante ans, et beaucoup aussi entre cinquante et soixante-dix !

 

Peggy remarque que l’on retrouve le lien entre racisme et monde du travail dans toute l’histoire de l’immigration. Historiquement, avant de parler (comme on le fait aujourd’hui) des immigrés, on parle des travailleurs étrangers ou de la main d’œuvre immigrée. On assiste à cette époque à une essentialisation : un immigré, c’était forcément un travailleur, et remarquons aussi que les hommes venaient seuls à l’origine. Mise à part l’immigration espagnole et italienne de l’entre-deux-guerres, liée à des questions politiques, les immigrés sont une force de travail dans des emplois subalternes et des métiers de manœuvre. Sans doute que le racisme au travail est encore héritier de ces représentations.

 

La question du mariage est aussi à interroger en rapport avec la question du retour. Cf. Sayad et « l’illusion du provisoire » (voir ICI) : le mythe du retour au pays d’origine s’est cristallisé autour du mariage. Aujourd’hui, les immigrés ne sont plus installés dans ce mythe : leur acceptation des mariages interculturels en est sans doute assouplie.

 

Conclusion : les parents semblent encore pris dans des situations paradoxales (préserver les valeurs familiales / accepter l’émancipation des enfants ; distance humoristique par rapport au racisme / volonté de s’engager ; face au racisme, s’indigner ou proposer de discuter ; volonté de surmonter ses préjugés / peine à le faire). Reste à savoir si les enfants sont prisonniers de ces mêmes paradoxes ou sont plus sereins… A suivre !

DF22-PDC-Lochack-01-768x542.png

QUESTIONNAIRE POUR LES COPAINS

 

PRESENTATION

 

Tu peux conserver l’anonymat : nous nous engageons à ne rien dévoiler de toi en plus de ce que tu nous dis. Mais tu peux commencer par une petite présentation de toi-même pour éclairer tes réponses. Dis-nous quand même si tu es une fille ou un garçon !

 

LE RACISME, C’EST QUOI ?

 

- Peux-tu définir le racisme ?

- L’as-tu déjà subi ? 

- As-tu déjà été raciste ? As-tu des amis racistes ?

 

RACISME ET VIE AMOUREUSE

 

- Est-ce que la culture de l’autre peut t’empêcher d’en tomber amoureux ?

- La religion est-elle un critère de sélection dans tes choix amoureux ?

- Est-ce que tu aurais peur de la réaction de tes parents si tu tombais amoureux de quelqu’un d’une autre culture que celle de ta famille ? A ton avis, qu’est-ce qu’ils diraient dans ce cas ?

- Est-ce que tes parents surveillent tes relations amoureuses ?

- Dans ta famille, y a-t-il quelqu’un qui a épousé une personne d’une autre culture ?

 

RACISME ET COPAINS

 

- Est-ce que la culture de l’autre peut t’empêcher de devenir copain avec lui ?

- La religion est-elle un critère de sélection dans tes choix amicaux ?

- Est-ce que tes parents surveillent tes relations amicales ?

- Est-ce que tu invites des copains d’une autre culture chez toi ?

 

RACISME ET HUMOUR

 

- Fais-tu des blagues racistes ?

- Te moques-tu de ta propre culture ?

- Si tu fais des blagues racistes, dans quelles circonstances et avec qui ?

- Avec qui n’en fais-tu jamais ? Est-ce qu’il y a des limites aux blagues que tu peux faire ? (Sur quoi ne fais-tu jamais de blagues ?)

 

RACISME ET ECOLE

 

- Est-ce que tu a déjà rencontré un prof raciste ?

- Est-ce que tu as déjà eu l’impression que les pros faisaient des différences entre les élèves en fonction de leurs cultures ?

 

ACTUALITE DU RACISME

 

- Qu’est-ce que tu penses de l’affaire Michel Zecler (le producteur de rap qui s’est fait tabassé et traité de « sale nègre » par des policiers) ?

- Irais-tu à une manif contre le racisme ?